Boxe Anglaise en EPS

Sommaire

Logique interne de la boxe anglaise

Les objectifs, les niveaux           La stratégie de formation

Mon cours de boxe : les situations et les tâches (mise à jour nov 2007)             Des outils pour évaluer (2006)

Diaporama de réalisation d'élèves (seconde BEP -6 leçons - diaporama autoexécutable 1,5 Mo) 


Libre Opinion : Est-il concevable , dans le cadre d'une journée de promotion scolaire  de boxe éducative en UNSS, d'inviter des élèves qui n'ont jamais boxé de  leur vie ? Gilbert Orsi

Boxe Française en CM2 : un projet de cycle de Gilbert Orsi


Logique interne de la boxe

"La Boxe est un duel de percussion. Le boxeur ne peut frapper qu'en restant dans un face-à- face, avec une surface de frappe autorisée, sur une cible autorisée , dans un espace défini , pendant un temps imposé. Le jeu s'installe à partir de ce statut de frappeur conditionnel et des rôles que vont adopter les joueurs en présence dans une succession de phases d’attente et de phases d’échange.

En attente; Attaquant/attaqué; En attente; En échange

Une approche plus fine nous révèle aussitôt les sous-rôles correspondant aux complexes technico/tactiques mis en oeuvre par les opposants:

En attente : passif/actif/dominant/dominéAttaquant : direct/indirect .

Attaqué : p a s s i f/ p a r e u r / e s q u i v e u r / stoppeur/contreur/contre-attaquant.

Il est évident que c’est le passage d’un rôle ou d’un sous-rôle à l’autre, sans se faire toucher, qui alimente le jeu en termes d’habileté et de maîtrise de l’opposition. Il s'agit de se jouer de l'incertitude en provenance de l'adversaire en contrariant ses projets par des choix tactiques et des savoir-faire gestuels. Cette analyse en terme d'éléments de Logique Interne débouche sur la logique de la matière à enseigner et met en évidence que les préoccupations immédiates et essentielles ne consistent pas à proposer des savoir-faire techniques mais plutôt à rechercher les situations favorables à l'exploitation des rôles vécus et maîtrisés."

Propos d' Alain Benet, DTN adjoint Boxe anglaise dans le revue EPS


 

Le duel

Le combat se caractérise par un rapport d’opposition entre un boxeur en position dominante et un autre en position dominée.

Un certain nombre d’indicateurs observables permettent d’évaluer l’état du rapport d’opposition:

La maîtrise de l’espace de duel La prise d’initiative
Le rapport des touches portées et reçues Les fautes commises

Quelques comportements tactiques observables  (source: affiche de la FFB)

Le placement des boxeurs:

Les techniques d’exécution

Les déplacements

Les coups

Les moyens de défense

Les feintes

Avant et arrière

Coups à trajectoire directe

Les esquives totales: arrière, latérale, par pivot

D’attitude

Latéraux

Coups à trajectoire circulaire

Les parades bloquées de la main , avant-bras, coude ou extérieure

De coup

   

Les esquives partielles: par flexion du buste, par retrait de l’épaule, par extension du tronc

De déplacement

   

Les parades; chassées de la main, avant-bras ou coude

De regard

retour au sommaire


LES OBJECTIFS, LES NIVEAUX, LES CONTENUS DE FORMATION

L P Jean Chaptal
Amboise

Situation de référence

duel

S’affronter en duel sans casque avec un nombre limité de Touches avec un adversaire de "son niveau"

S’affronter dans un duel sans casque de deux reprises de 1 min 30

Objectifs

 

Pas de duel autorisé

(DUO seulement)

Niveau 1 atteint en 12 à 14 h d’enseignement

Niveau 2 atteint en 24 à 28 h d’enseignement



Gérer ses

émotions

afin de

Gérer le duel
Accepter la codification du duel

Maîtriser sa crainte

S’engager dans la situation de référence
Refuser tout duel , pleurs OU
"Etat second": angoisse, se laisser frapper sans se protéger,....
OU
Fureur, brutalité, violence
Ne plus entendre les ordres de l’arbitre, ne plus en tenir compte
Ne pas rester en face à face
Savoir Simuler (duo) au ralenti des trajectoires et des enchaînements avec un partenaire préférentiel

Distinguer les séquences de travail (recherche et travail en duo) des séquences du duel (confrontation pour gagner dans le respect des règles)
Tenir compte des ordres de l’arbitre
Saluer son adversaire avant et après
Pouvoir travailler "en souplesse" avec de nombreux partenaires différents

Pouvoir, après un duel, repérer les points forts "technico-tactique" d’un adversaire


S’engager en toute sécurité pour soi et son adversaire
Contrôler sa force et son hypertonie en attaque

Contrôler ses équilibres

Contrôler sa défense
Frapper fort pour attaquer et pour se défendre

Se jetter en avant sur son adversaire, courrir sur le ring
Connaître et respecter les règles de sécurité Savoir toucher sans frapper sur directs au corps et à la face

Contrôler ses déplacements avant-arrière
Atteindre précisemment une cible en déplacement
Disposer d’un automatisme de protection de son visage
Contrôler ses frappes au corps
Savoir toucher sans frapper sur directs et crochets à la face
Disposer d’ automatismes fiables de protection de son visage
Gérer les efforts pendant le duel Repérer , utiliser et créer des phases d’attente Etre en permanence sous tension

Coût energétique visiblement très élevé
Se relâcher pendant les phases d’attente fournies par l’adversaire Savoir économiser ses ressources sur deux reprises: déplacements, coups, rythme

Créer des phases d’attente

L P Jean Chaptal
Amboise

Situation fondamentale de référence

S’affronter en duel sans casque avec un nombre limité de Touches avec un adversaire de son niveau

S’affronter dans un duel sans casque de deux reprises

Objectifs

Ce qui est à apprendre

Niveau 0
Aucune Acquisition

Niveau 1 atteint en 12 à 14 h d’enseignement

Niveau 2 atteint en 24 à 28 h d’enseignement

Comprendre

le duel:
Se repérer pendant le duel Fermer les yeux ou tourner la tête en défendant Regarder son adversaire

Connaître la distance de combat à distance
Connaître la distance dans le combat à distance et mi-distance
Savoir ne pas se laisser enfermer dans un coin
Toucher sans

se faire

toucher
Organiser une stratégie d’attaque:

Comment toucher l’adversaire ?
Pas de stratégie:

se laisser toucher, ne pas essayer de toucher une cible OU
"Je te touche, tu me touches"
Attaquer (avec le poing avant) après une opportunité (de son niveau)

Trouver une réponse à l’attaque préférentielle (contre-attaque adaptée)
Créer une action pour obtenir une réaction attendue: Faire des feintes

Choisir une attaque adaptée à l’adversaire
Discerner

le röle

d’attaquant
Savoir quand être l’Attaquant Attaquer sans discernement (souvent pendant l’attaque de l’adversaire) Attaquer après une phase d’attente Attaquer:
en exploitant une opportunité (ouverture)
en provoquant une opportunité (feinte du poing avant)
et ses

variations
Créer de l’incertitude pour l’adversaire Utiliser une seule arme stéréotypée Disposer d’une alternative de deux attaques directes possibles:

deux cibles (haut,bas) ou
deux armes (direct, direct doublé)

dans le duel à distance
Disposer d’alternatives:
Feinter d’un poing, attaquer de l’autre
Feinter sur une cible, attaquer une autre
Varier cibles et armes
Varier un rythme d’attaque: accélérer
Discerner le rôle de défenseur Limiter l’incertitude venant des réactions de l’adversaire Etre toujours surpris par l’attaque Repérer les signes caractéristiques d’une préparation d’attaque du bras arrière Repérer l’attaque préférentielle de l’adversaire, et sa "préparation"
Ne pas se faire toucher

et toucher
Savoir quand être le Défenseur

Savoir comment être le Défenseur
Commettre des agressions désordonnées et/ou

fuir par demi-tour
Défendre sur attaque en direct et toucher

Défendre en reculant ;sa cible; de la zone d’échange

Défendre en fermant les accès à la cible et toucher

Défendre en parant et toucher
Défendre sur attaque désordonnée et toucher
Enchaîner défense- contre-attaque
Défendre en déplacant la cible latéralement (esquive latérale pour sortir de l’axe) et toucher
Inciter l’adversaire à une attaque et contrer (Défenseur "provocateur")
retour au sommaire

La stratégie de formation

Les classes de garçons veulent généralement "faire du duel tout de suite " sans disposer des moyens pour toucher sans frapper, toucher sans se faire toucher , et ne pas se faire toucher et toucher.

J'essaie donc d'avancer très vite vers le duel tout en respectant mes objectifs de sécurité et de maîtrise émotionnelle.

 

Objectifs éducatifs, méthodologiques

"le coeur de la séance"

étape1

Objectif principal : maîtrise de ses émotions et évolution des représentations :

"La boxe éducative n'est pas violente"

"Il faut être précis et rapide"

"Il y a beaucoup de travail physique"

Apprendre un échauffement spécial boxe, travail du saut à la corde (c'est mettre en place un rituel propre à l'activité en plus du travail physique)

Travail principal sans gant et sans casque : Atteindre précisemment une cible en déplacement Savoir toucher sans frapper sur directs

Plaisir de mettre les gants et de taper dans les sacs : Amener les gants à la fin de la séance (10 min), petit apport sur les principes de la frappe en direct
étape 2

Objectif principal :

maîtrise de l'émotion liée à la peur du contact

"Toucher sans faire mal"

"Ne pas prendre de coups sur la face"

Atteindre précisemment une cible en déplacement

Savoir toucher sans frapper sur directs

Se laisser toucher

Disposer d’ automatismes de protection de son visage (menton-poitrine et gants hauts)

étape 3

Objectif principal :

Accepter de travailler techniquement au service de son partenaire (duo)

Accepter et respecter un duel dans un contexte très précis

Toucher en direct du poing (signal) avant sans se faire toucher en retour en duos

Duel (pas de signal) : trois attaques du poing avant / sans se faire toucher en retour , changer de rôle

Série avant - avant , série avant -arrière/ sans se faire toucher en retour

Duel (pas de signal) : 3 attaques par série / sans se faire toucher en retour, changer de rôle (6 attaques chacun)
étape 4

"Je réalise un travail de qualité avec un partenaire qui m'aide à progresser "

"Il faut réfléchir"

étape 5

"Je recherche le duel de qualité" :

"il faut s'économiser, rester concentré, observer son partenaire avant d'attaquer"

 

=>  mon cours de boxe anglaise : les situations et les tâches


retour au sommaire